Hypnotis'Air Facebook Hypnotis'Air Twitter Chaîne Youtube de Hypnotis'Air Hypnotis'Air recherche
Réservez votre séance en ligne

Du lundi au vendredi de 9h00 à 20h00
Le samedi de 9h30 à 11h30

Pour les séances à domicile, me contacter
Prenez rendez-vous en ligne au cabinet de Ou par Hypnotis'Air contact téléphone : 07 82 62 97 63 ou par Hypnotis'Air contact email
Revenir en haut Partage Facebook Partage Twitter Partage Google+

L’hypnose pour accompagner la transition de genre

Le 20 septembre 2016

 

Transition de genre et hypnose

 
Comme vous le savez, l’hypnose permet de travailler sur un éventail immense d’objectifs, allant de la gestion du stress, en passant par les addictions, jusqu’au deuil, et encore bien d’autres choses. La transition de genre fait partie de ces éléments sur lesquels l’hypnose peut aider.
Bien évidemment, ce n’est pas l’hypnose qui va créer la transition, elle va simplement permettre, pour ceux/celles qui en ont besoin, de la rendre plus douce, plus simple à vivre, plus agréable.
 
L’hypnose transidentitaire est encore très méconnue. Et bien que les hypnothérapeutes savent que c’est faisable, les personnes transgenres ne sont que très peu conscientes de cette possibilité. Ainsi nous pouvons remarquer que ce sont souvent des psychiatre et psychologues qui accompagnent ces personnes à l’aide d’une thérapie beaucoup plus longue que ne l’est l’hypnose.
 
Alors en quoi l’hypnose peut aider à transitionner ? Quels sont ses avantages ?
 
Attention cependant, pour les personnes cisgenre ne s’étant jamais posé la question, le genre est différent du sexe. En effet, une personne peut être du genre féminin tout en ayant un pénis. Le choix du genre (ou du non-genre) ne dépend donc pas de vos attributs sexuels. Transitionner ne consiste donc pas simplement à avoir recours à la chirurgie pour changer de sexe.
 

Avant la transition, la décision

Prendre la décision de transitionner, ce n’est pas anodin. Ce sont une multitude de questions qui vont alors tourner dans le conscient, à imaginer des réponses, des solutions, à imaginer tous les futurs possibles après LE choix.
A ce niveau-là, l’hypnose peut apporter beaucoup de réponses, ou tout du moins, des pistes qui permettront d’avancer dans la transition.
 
Des techniques d’imagination sont beaucoup utilisées comme la futurisation après féminisation/masculinisation. Cela consiste simplement, grâce à l’hypnose, à se mettre dans la peau de son futur soi, après transition complète, et de se laisser glisser dans son imagination qui pourra alors, en fonction de vous, créer le futur le plus probable, avec tout ce que cela implique, que ce soit bon ou moins bon.
Ainsi, après avoir imaginé ce que sera sa vie après transition, la décision parait parfois plus claire.
 
Bien évidemment, si le futur imaginé n’est pas agréable, il suffira alors simplement de se demander quoi faire dans le présent pour modifier ce futur, et recommencer à imaginer. Et ainsi de suite jusqu’à ce que tout soit le plus parfait et agréable possible.
 
Dans le cas où force est de constater que le changement n’est pas ce que l’on recherche, alors il est toujours possible de détransitionner, et revenir à son genre d’origine ou même agenrer. L’avantage d’utiliser ces techniques d’hypnose pour futuriser à ce moment précis est très intéressant car en cas de détransitionnement, le corps n’aura pas encore été modifié, que ce soit pas la chirurgie ou par les hormones, et le retour au genre d’origine sera d’autant plus simple.
 

L’hypnose pour la gestion des émotions

L’hypnose, c’est avant tout un outil qui permet de travailler sur, et avec les émotions. En effet, de manière simpliste, l’hypnose permet de créer de nouveaux apprentissages pour atteindre un objectif. Et comme on peut le remarquer, les apprentissages se font plus profondément et de manière plus intense lorsqu’ils sont accompagnés d’une émotion (qu’elle soit agréable ou non).
 
Or, une personne en transition va passer par de nombreuses émotions très variées. Entre moments de doutes, la confiance en soi qui peut être mise à mal par les remarques et questionnements de l’entourage et des amis, la joie de devenir qui l’on est réellement, et plein d’autres étapes, c’est un véritable ascenseur émotionnel permanent qui peut parfois conduire à une certaine fatigue, lassitude.
 
Il peut être compliqué de gérer ces flux d’émotions au quotidien car il est important de les accepter et de ne surtout pas les rejeter. Se faire accompagner pour apprendre à maîtriser tout ça peut donc être un bénéfice non négligeable et ainsi éviter la dépression et diverses dysphories.
 

L’hypnose pour la gestion des comportements et des douleurs

Une fois que la décision de changer de genre est prise, certaines personnes vont passer par des étapes plus médicales comme l’hormonothérapie et le changement de sexe.
L’hormonothérapie est le fait de prendre l’hormone du sexe que l’on souhaite associer à son genre (testostérones ou oestrogènes). Or, les hormones provoquent en nous certains comportements, plus ou moins inconscients, de manière déjà très naturelle. Prendre de manière volontaire de nouvelles hormones inconnues par notre corps peut donc provoquer certains changements, certains comportements. Bien entendu, cela va entièrement dépendre de la personne qui les prends, et pour certaines personnes, les effets pourront être totalement minimes.
 
Cependant, pour les personnes chez qui ce changement hormonal pourrait provoquer des sautes d’humeur et/ou des comportements non désirés, il est tout à fait possible de gérer cela avec l’hypnose.
 
Le second point concerne les interventions chirurgicales comme l’orchidectomie qui vont être très douloureuses et qui peuvent provoquer des céphalées dues au retrait des gonades. Ces douleurs qui peuvent donc être ponctuellement liées à l’opération ou bien qui peuvent devenir chroniques sont aussi gérables grâce à l’anesthésie ou analgésie hypnotique.
L’avantage est donc double car en plus de diminuer la douleur, cela évite d’avoir à prendre du paracétamol, voire de la morphine en plus de l’anesthésiant de l’opération, et ainsi limiter la prise d’antalgiques.
 

Ne pas se laisser écraser par la transphobie

La transphobie n’est pas acceptable, que ce soit moralement ou légalement, mais malheureusement, il n’est pas possible de forcer une personne intolérante à avoir du respect.
Cependant, l’hypnose peut aider à rendre les propos transphobes et autres mégenrages plus supportables, que ces propos paraissent moins violents, en aidant à prendre une distance par rapport à cela.
 
Encore une fois, le but n’est pas d’accepter les insultes et autres humiliations, mais bien d’être capable de les supporter afin d’éviter la mise en place inconsciente d’une dépression ou autres pensées négatives.
 

Optimiser son passing (ou pas)

Après toutes ces étapes, certaines personnes vont décider de passer (être reconnue et respectée pour son genre), alors que d’autres non. Dans les deux cas, l’hypnose va pouvoir apporter certains éléments qui peuvent être utiles aux personnes qui ont encore des doutes ou des hésitations concernant leur passing (ou pas).
Être reconnu pour qui on est, c’est tout d’abord s’assumer pleinement et avoir confiance en soi. Il faut savoir que de manière inconsciente, nous renvoyons aux autres l’image que nous avons de nous-même, qu’elle soit positive ou négative. Et ça tombe bien puisque l’hypnose permet de travailler sur soi-même. Et d’une manière indirecte, en travaillant sur soi-même, on peut donc influencer ce que pensent les autres.
 
Retrouver confiance en soi, ancrer du bien-être, assumer qui l’on est à partir de ce moment et de manière infinie, ne plus ressentir la peur du jugement, rayonner de bienveillance envers soi et les autres, et plein d’autres choses positives sont des comportements personnels qui peuvent être intégrés de manière consciente et inconsciente afin que cela devienne naturel.
Ainsi, ce renforcement positif pourra permettre de se sentir légitime pour toute personne souhaitant passer, et permettra de s’assumer pleinement pour les personnes ne souhaitant pas passer.
 
 
Parce que la communauté LGBTI est encore stigmatisée par notre société malgré les efforts et les avancées sociales, Hypnotis’Air est engagée dans l’accompagnement des personnes transes et plus généralement, dans l’accompagnement de toute personne victime de marginalisation.
Beaucoup d’associations ou groupements luttent aujourd’hui pour que ces communautés soient acceptées pour ce qu’elles sont, sans aucune différence sociale et morale, et je pense qu’il est aussi important de pouvoir accompagner chaque personne, de manière plus individuelle et plus personnelle.
 
Bien évidemment, chaque personne est différente et il n’est pas question ici de dire que tous les transgenres doivent voir un hypnothérapeute. Il est juste important de faire savoir à tout le monde que des outils existent pour aider et accompagner ceux et celles qui le souhaitent et qui en ressentent le besoin, peu importe leur genre, leur sexe, leur origine, leur croyance, leur objectif.
 

Osez en parler, n’hésitez pas à poser des questions, n’ayez ni honte ni crainte de qui vous êtes ou de qui vous souhaitez devenir, il n’y a aucun mal à être bien dans sa peau et à être ou devenir soi-même !

 
Toujours à votre écoute ! Hypnotiquement vôtre, Nicolas.

Horaires de consultation :

Du lundi au vendredi de 8h00 à 19h30
Le samedi de 9h00 à 11h30

Le cabinet ne dispose pas de salle d'attente

Prendre rendez-vous :

Pour les séances au cabinet :

Réservez votre séance en ligne
Par téléphone : 07 82 62 97 63
Par email

Pour les domiciles sur Grenoble et ses environs :

Par téléphone : 07 82 62 97 63
Par email

Formations :

Inscrivez-vous à nos prochaines formations en hypnose en cliquant juste ici.

NOUVEAUTE, découvrez nos formations d'hypnose ludique Street-Hypnose !

Nous contacter :

Par téléphone : 07 82 62 97 63
Par Email

Fontanil Cornillon

Hypnotis'Air
10 B, rue des Mûriers, 38120 Fontanil Cornillon


Grenoble

Hypnotis'Air - La cours du bien-être
23 Avenue Alsace Lorraine, 38000 Grenoble